Colon irritable : solutions naturelles

 

Il existe des solutions naturelles pour traiter un colon irritable. Mais il faut comprendre ce qui créé l’irritabilité du colon…et profiter de l’expérience de quelqu’un qui s’en est sortie…Alors, je vous dis tout.

Lorsqu’on se penche sur les divers facteurs à solutionner pour éliminer l’irritabilité du colon, on distingue plusieurs mécanismes physiques, et psycho-émotionnels. Si c’est une des causes majeures de vos problèmes digestifs, vous trouverez pas mal de solutions dans un de mes livres : “Comment soigner vos douleurs émodouleurs émotionnelles petitetionnelles sans médicaments”.

En terme de colopathie, il y a différentes sources possibles qui s’ajoutent aux émotions

1. Il y a la réponse immunitaire contre les antigènes de la flore bactérienne normale

2. Il y a une hypersensibilité à un ou plusieurs aliments

3. Il y a les lésions irritantes sur le colon causées par l’utilisation d’un antibiotique

4. Il y a des altérations de la motricité digestive couplées d’un excès de sensibilité viscérale

5. Il y a une inflammation de la paroi colique (confirmée par la présence excessive de diverses variétés de leucocytes)

 

  • L’explication la plus vraisemblable

– L’alimentation moderne favoris la putréfaction interne et la prolifération de certaines bactéries dangereuses qui attaquent la muqueuse de l’intestin grêle.

– L’utilisation des antibiotiques et de certains médicaments courants achève l’altération de la muqueuse du grêle, entrainant son hyper-perméabilité et le passage de macromolécules bactériennes et alimentaires,

– L’expulsion de ces déchets, à travers la muqueuse intestinale, entraîne une inflammation chronique la paroi colique, et fini par atteindre la santé du colon.

 

  • La perméabilité du colon

Le sang et les globules blancs finissent par véhiculer des molécules dangereuses qui sollicitent en permanence le système immunitaire et entretiennent la chronicité de l’inflammation.

Il est donc logique de proposer une alimentation dépurative et revitalisante, ainsi qu’un protocole thérapeutique anti-inflammatoire et calmant pour le système nerveux.

Aujourd’hui, les chercheurs sont en train de prouver l’impact de l’alimentation sur l’irritabilité du colon avec la théorie d’absorption des hydrates de carbone.

Ces hydrates de carbone sont les oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentables.

Ce sont ceux qui, lorsqu’on ne les tolère pas au niveau de l’intestin grêle, provoquent une réaction immunitaire des ferments du colon qui entraînera les symptômes de gonflement, diarrhée et constipation typiques au syndrome du colon irritable.

Les aliments qui en contiennent plus et moins ont été listés, je vous les donne ci-contre.

  • Les aliments à éliminer pendant 6 à 8 semaines pour se sentir mieux 

– Pommes, abricots, cerises, poires, pastèque, fruits secs.

– Asperges, brocoli, chou, aubergine, ail, champignons, oignons

– blé, seigle en grandes quantités, pâtes, pain, biscuits

– Lait de vache, crèmes, glaces, yaourt, fromage frais

– Sorbitol, mornitol, isomalt, fructose, sirop de glucose, miel

– pois chiches, haricots rouges, lentilles, haricots de soja

 

  • Les aliments qui apaisent le colon

bananes, myrtilles, framboises, pamplemousse, citron

carottes, céleri, haricots verts, pommes de terre, potiron, courgettes

pains et céréales sans gluten, riz, avoine, polenta, tapioca

lait et yaourts sans lactose, fromages de chèvre et brebis à pâte dure

tofu, sirop d’érable, mélasse.

Ceci est un des aspects à prendre en compte si on souhaite se soulager de l’irritabilité du colon.

Il y en a d’autres. Voici une compilation gourmande de trois semaines de détox du foie :programme gourmand

 

Cliquez ici pour lire la suite :  l’Aromathérapie et supplémentation du colon irritable 

 

 

Incoming search terms:

  • citron et colon irritable
  • comment guerir une inflamation intesstinal sans medicament
  • imupro fodmap
  • la biere irrite le colon
  • colon remede naturel
  • specialiste eau colon buvable??
  • quoi manger en cas dinflammation du colon
  • homéopathie colon irritable
  • la polenta et l intestin irrite
  • rment naturelle pour le colon
87 Discussions on
“Colon irritable : solutions naturelles”
  • bonjour,
    je voulais savoir pour le test imupro 100 était suffisant pour une gamme assez large d’aliments à vérifier , pour commencer le programme comme il se doit. Le test étant plutôt cher est ce que cette fourchette d’anti corps a chercher reste correcte . merci

  • Bonjour, je m’appelle Anaïs, j’ai 20 ans et je suis un peu désespérée … Je suis persuadée d’avoir le colon irritable depuis plusieurs années. J’ai beaucoup de mal à digérer, je ne supporte pas pleins d’aliments, comme les viandes rouges et grasses, manger trop gras, les sauces à la crème, mais aussi certains légumes, le lait etc … J’ai beaucoup de mal à vivre correctement, j’ai très souvent mal au ventre et une alternance entre diarrhées et constipation. J’ai aussi la nausée tout le temps, quasiment tout les jours. J’ai du arrêter les cours, je ne sors presque jamais, je suis très souvent fatiguée. En plus de ça j’ai très peu d’appétit je mange comme un oiseau alors j’ai beaucoup de mal à avoir de l’énergie. Du coup je mange souvent des fruits secs comme des amandes, noix de cajoux etc qui sont très énergétiques mais d’après ce que tu dis c’est mauvais, je devrais arrêter ?
    Enfin je suis un peu dépassée par tout ça surtout que mes parents ne se rendent pas bien compte du mal être que cela procure et ne comprennent pas pourquoi je fais autant attention à ce que je mange… J’en souffre beaucoup, je suis souvent seule, je me suis coupée un peu du monde extérieur car peu de gens comprennent et je ne peux pas sortir m’amuser comme tout le monde le soir etc :(

    • Chère Anaïs,
      Je vous comprends…je suis passée par là. IL n’est pas facile de savoir par où commencer. Alors je vais vous le dire : faire un test de sensibilités et intolérances alimentaires (chez imupro.com). Tant que vous n’aurez pas fait ce test, vous n’aurez aucun moyen de savoir quoi manger ou pas. Si vous ne savez pas ce que sont les sensibilités alimentaires, lisez l’article que j’ai écrit sur le sujet. Ca va aller, ne vous inquiétez pas.
      Cécile

  • D’aussi longtemps que je me souvienne, j’ai toujours eu une tendance au stress et à l’épuisement. Il y a quelques années, j’ai amélioré mon état de santé en éliminant le lait, la viande rouge et les tomates de mon alimentation.

    Récemment, on m’a diagnostiqué un syndrome du colon irritable dû à un foie paresseux. Il peut effectivement m’arriver d’avoir des ballonements, mais je n’avais pourtant jamais ressenti d’inconfort majeur au niveau des intestins. Je peux dire par contre que j’ai vécu des moments de grande fatigue mentale surtout lors de périodes de stress, après avoir pris de l’alcool (surtout du vin rouge), consommé beaucoup de graines de lin, de chocolat noir, de thé vert ou pris des antibiotiques.

    Vous comprendrez que ce qui m’incomode le plus, ce sont les états léthargiques et non les troubles de l’intestins. Sauriez-vous me dire si cet état d’épuisement est déclenché par le syndrôme du colon irritable ou si c’est le contraire? Récemment, j’ai eu des phases de fièvre avec frissons et douleurs musculaires et je ne sais pas si cela est relié.

    Puis étant végétarien, il est assez difficile de retirer de son alimentation l’ail, l’oignon, les lentilles et les épices (gingembre et cari). Je note énormément de variantes d’un site à l’autre par rapport aux aliments à manger ou à éviter.

  • Bonjour,
    Depuis toute petite, j’ai des problèmes de constipation. De plus, je suis quelqu’un de très nerveuse et qui n’a pas beaucoup confiance en moi. J’ai toujours cherché à manger très équilibré pour ne pas prendre de poids, alors que je fais 56kg pour 169 cm… (légumes verts, yaourts 0%), et je mangeais comme un ogre chez les autres ou au restaurant…
    L’année 2014 à été très difficile personnellement.
    Depuis quelques mois, je sentais un point et un gonflement au niveau du flanc gauche qui me gênait . Puis de grosses douleurs et brûlures sont apparues.
    Mon gastro m’a finalement fais une gastroscopie et une coloscopie la semaine dernière.
    Il m’a fait plusieurs prélèvements partis en biopsie, j’attends les résultats.
    Sauf que je ne les aurais pas avant 3 semaines et que j’ai mal continuellement, me provoquant même de grosses douleurs dans le dos, obligé d’être sous tramadol!! Perte d’appétit, estomac gonflé en permanence.
    Ils ont découvert des sortes d’aphtes dans le colon sigmoide (tâches jaunes en forme de cratères )et les parois de mon estomac sont toutes plissées.
    Tout cela traîne et je ne sais pas si cela peut être le colon irritable, le résultats de mes constipations à répétition ou autres….

    Je pense qu’à force, je dois avoir l’intérieur ” intoxiqué “….
    Que me conseillez vous de faire ?
    Car si on attends les médecins, on a le temps de souffrir !
    Merci à vous

    Sandy

    • Chère Sandy, mon conseil : faites vous des nettoyages du colon à l’eau, avec une poche (on trouve des kit à nettoyage du colon sur amazon) et suivez mes conseils contre la constipation. Pour ce qui est du colon irritable, il y a des chances pour que vous fassiez une belle candidose! Allez voir ce que j’écris sur le sujet (candida albicans…)

Leave A Comment

Your email address will not be published.