October 1, 2014

Arthrite : traitez la grâce aux pouvoirs conjugués de l’aromathérapie et du Qi

 

Le propre de l’aromathérapie holistique est de considérer le sujet à traiter dans son ensemble, physique et émotionnel, mais surtout, de procéder à un rééquilibrage cohérent de l’ensemble des systèmes en souffrance grâce à l’utilisation des principes de circulation du Qi mis en place par la médecine chinoise traditionnelle.

Il s’agit donc d’appliquer un mélange de médecine orientale et d’ huiles essentielles.

J’ai eu la chance d’avoir eu pour professeur en la matière Gabriel Mojay, co-fondateur de l’International Federation of Professional Aromatherapists, professeur d’acupressure aromatique et auteur de livres très intéressants sur le sujet, mais malheureusement, en anglais.

Ceux qui lisent l’anglais sont bien sur invités à se les procurer.

En attendant, pour les autres, je traduis et simplifie les notions les plus importantes.

Vous trouverez donc ici les descriptions des symptômes et de leurs origines ainsi que des formules d’huiles essentielles dont l’action vise à disperser ou renforcer la circulation énergétique déséquilibrée, tout en agissant directement sur le terrain du sujet, portant sur la douleur aiguë ainsi que sur l’aspect chronique de l’inflammation à long terme.

Vous trouverez dans les pages consacrées à l’arthrite les degrés d’évolution et de chronicité des inflammations articulaires.

Je vais ici vous exposer brièvement comment la Médecine Traditionnelle Chinoise explique ces degrés d’inflammation.

En MTC, les douleurs affectant les muscles, tendons et articulations entrent dans la catégorie des “Obstructions douloureuses” ou Bi.

La douleur rhumatisante est donc, selon la MTC, le résultat d’une obstruction du flux énergétique (Qi) et du sang à travers les canaux bioénergétiques du corps, les méridiens.

Ce blocage est le résultat d’un ensemble d’invasions extérieures, venant de l’environnement, qui pénètrent dans les méridiens et les obstruent.

Ces invasions extérieures sont symbolisées par le vent, le froid et l’humidité. Le diagnostic sera dominé par ces termes climatiques qui décriront les différentes manifestations des douleurs musculo-squelétales.

Concrètement, cela donne :

-Le vent, ou douleur voyageuse, le syndrome de l’obstruction douloureuse.-

Cette affection est caractérisée par la douleur des muscles et des articulations, la raideur et la l’amplitude limitée des mouvements, une douleur qui va et vient, qui circule d’une articulation à une autre.

Dans ce cas, le médecin chinois vous donne un remède qui disperse le vent.

Ici, je citerai la Menthe poivrée, qui a une action similaire à un remède chinois bien connu, le Ma Huang, pour disperser le vent.

Appliquée en massage local, diluée dans une huile de base camphrée, l’huile essentielle de menthe poivrée aide à disperser le vent, mais aussi stimule l’immunité qui est responsable de la protection du corps contre ce genre de facteur pathogène.

Une formule pour massage local :

Dans 5 ml d’huile de base, de préférence infusée à l’Harpagophytum :

- 3 gouttes d’HE d’eucalyptus globulus

- 2 gouttes d’HE de gingembre

- 1 goutte d’HE de menthe poivrée

 

Pour être encore plus efficace, stimulez les points d’acupressure vessie 12, VB 31 et VB 39.

 

-L’humidité, ou douleur fixe-

C’est la douleur de ceux qui savent que le temps va changer grâce à leurs rhumatismes!

De simple douleur, on passe à l’inflammation des muscles et des articulations accompagnées d’une sensation de poids et d’engourdissement. Cette douleur fixée sur les articulations s’accentue lorsqu’il fait humide.

 

Une formule d’huiles essentielles appropriée, en massage local:

Dans 5 ml d’huile de base à l’harpagophytum :

- 3 gouttes d’HE de cèdre de l’atlas

- 2 gouttes d’HE de genièvre

- 1 goutte d’HE de gingembre

 

-Le froid douloureux-

Comme l’humidité, le froid peut aussi aggraver les douleurs rhumatismales.

Le syndrome du froid douloureux est caractérisé par une douleur sévère des articulations et des muscles avec raideur et limitation des mouvements.

Les huiles essentielles requises alors sont réchauffantes, comme la feuille de cannelle et le gingembre.

 

La formule de massage local :

Dans 5 ml d’hule de base à l’Harpagophytum :

- 3 gouttes d’HE d’eucalyptus globulus

- 2 gouttes d’HE de cèdre de l’atlas

- 1 goutte d’HE de gingembre

- 1 goutte d’HE de cannelle feuille

Les points d’acupressure à travailler sont le 36 estomac, l’intestin grêle 5 et le 6 VC.

 

-La douleur du syndrome de l’obstruction chaude-

 

Elle se développe depuis un syndrome d’obstruction due au vent ou à l’humidité.

La chaleur est générée lorsque le froid, le vent et l’humidité se sont déjà manifestés.

On ressent ce syndrome par la chaleur douloureuse dans les articulations, de la raideur et les articulation enflées, voir rouges et chaudes au touché.

Les huiles qui dispersent la chaleur sont de la famille des camomilles.

 

Pour une application locale :

Dans 5 ml d’huile (de préférence infusée à l’hypericum perforatum ) :

- 3 gouttes d’HE de lavande vraie

- 2 gouttes d’HE de camomille allemande

- 1 goutte d’HE de lavande aspic

- 1 goutte d’HE de menthe poivrée

 

-L’obstruction douloureuse par l’humidité chaude-

 

Il n’est pas rare que dans ce cas d’inflammation douloureuse des articulations accompagnée de lourdeurs et de gonflement des articulations, la soif et la fièvre viennent s’ajouter.

On reconnaît ici les symptômes de l’arthrite rhumatoïde ainsi que d’autres maladies auto-immunes affectant le système musculosqueletal.

L’huile essentielle de ce type d’arthrite est l’eucalyptus citriodora.

Voici une formule thérapeutiquement utile dans les cas associant l’humidité et la chaleur.

 

Pour un massage local :

Dans 5 ml d’huile de base infusée à l’hypericum perforatum :

- 2 gouttes d’HE de lavande vraie

- 2 gouttes d’HE d’eucalyptus citriodora

- 1 goutte d’HE de camomille allemande

- 1 goutte d’HE de cyprès

 

Les symptômes rassemblent la douleur et la raideur des articulations, le gonflement et la déformation des articulations, une atrophie musculaire, la contraction des articulations, les symptômes s’amplifiant par temps froid, une sensation de froid dans le corps.

C’est une situation où le Qi du rein est affaibli, ainsi que celui du foie.

L’objectif est de disperser le vent, l’humidité et le froid, de nourrir et faire circuler le sang, renforcer le foie et les reins pour alimenter les tendons et les os.

Certaines huiles essentielles sont particulièrement utiles pour activer la circulation du sang et déloger la stagnation.

L’encens d’oliban fait circuler le sang stagnant, mais disperse aussi le vent et l’humidité.

 

La formule à appliquer en massage local :

 

Dans 5 ml d’huile de base infusée à l’hypericum perforatum :

- 2 gouttes d’HE d’eucalyptus globulus

- 2 gouttes d’HE de cèdre de l’atlas

- 1 goutte d’HE d’encens d’oliban

- 1 goutte d’HE de gingembre

 

Cette approche de l’arthrite doit être complétée au cas par cas et il faut prendre en compte l’aspect psychologique de chaque personne, sachant que l’anxiété et la dépression apparaissent fréquemment lorsqu’on est atteint de ces maladies.

 

Récapitulatif des HE citées :

Mentha piperita – menthe poivrée

Eucalyptus globulus

Zingiber officinalis – gingembre

Cèdrus atlantica – cèdre de l’atlas

Juniperus communis – Genièvre

cinnamomum zaylanicum – cannelle en feuille

lavendula angustifolia – lavande vraie

Chamomilla recutita – camomille allemande

Lavendula latifolia – lavande aspic

Eucalyptus citriodora

Cupressus sempervirens – cyprès toujours vert

Boswellia carterii – encens d’oliban

 

Enfin, pour compléter cette approche du traitement de l’arthrite par l’aromathérapie holistique, consultez aussi les pages du Tao de la guérison

 

  

Comments

  1. Perron commenté:

    Vraiment merci de dipenser vos connaissances si généreusement.
    Très douce soirée.
    Joséa

Laissez un commentaire