August 23, 2014

Colon irritable : solutions naturelles

 

Il existe des solutions naturelles pour traiter un colon irritable. Mais il faut comprendre ce qui créé l’irritabilité du colon…et profiter de l’expérience de quelqu’un qui s’en est sortie…Alors, je vous dis tout.

Lorsqu’on se penche sur les divers facteurs à solutionner pour éliminer l’irritabilité du colon, on distingue plusieurs mécanismes physiques, et psycho-émotionnels. Si c’est une des causes majeures de vos problèmes digestifs, vous trouverez pas mal de solutions dans un de mes livres : “Comment soigner vos douleurs émodouleurs émotionnelles petitetionnelles sans médicaments”.

En terme de colopathie, il y a différentes sources possibles qui s’ajoutent aux émotions

1. Il y a la réponse immunitaire contre les antigènes de la flore bactérienne normale

2. Il y a une hypersensibilité à un ou plusieurs aliments

3. Il y a les lésions irritantes sur le colon causées par l’utilisation d’un antibiotique

4. Il y a des altérations de la motricité digestive couplées d’un excès de sensibilité viscérale

5. Il y a une inflammation de la paroi colique (confirmée par la présence excessive de diverses variétés de leucocytes)

 

  • L’explication la plus vraisemblable

- L’alimentation moderne favoris la putréfaction interne et la prolifération de certaines bactéries dangereuses qui attaquent la muqueuse de l’intestin grêle.

- L’utilisation des antibiotiques et de certains médicaments courants achève l’altération de la muqueuse du grêle, entrainant son hyper-perméabilité et le passage de macromolécules bactériennes et alimentaires,

- L’expulsion de ces déchets, à travers la muqueuse intestinale, entraîne une inflammation chronique la paroi colique, et fini par atteindre la santé du colon.

 

  • La perméabilité du colon

Le sang et les globules blancs finissent par véhiculer des molécules dangereuses qui sollicitent en permanence le système immunitaire et entretiennent la chronicité de l’inflammation.

Il est donc logique de proposer une alimentation dépurative et revitalisante, ainsi qu’un protocole thérapeutique anti-inflammatoire et calmant pour le système nerveux.

Aujourd’hui, les chercheurs sont en train de prouver l’impact de l’alimentation sur l’irritabilité du colon avec la théorie d’absorption des hydrates de carbone.

Ces hydrates de carbone sont les oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentables.

Ce sont ceux qui, lorsqu’on ne les tolère pas au niveau de l’intestin grêle, provoquent une réaction immunitaire des ferments du colon qui entraînera les symptômes de gonflement, diarrhée et constipation typiques au syndrome du colon irritable.

Les aliments qui en contiennent plus et moins ont été listés, je vous les donne ci-contre.

  • Les aliments à éliminer pendant 6 à 8 semaines pour se sentir mieux 

- Pommes, abricots, cerises, poires, pastèque, fruits secs.

- Asperges, brocoli, chou, aubergine, ail, champignons, oignons

- blé, seigle en grandes quantités, pâtes, pain, biscuits

- Lait de vache, crèmes, glaces, yaourt, fromage frais

- Sorbitol, mornitol, isomalt, fructose, sirop de glucose, miel

- pois chiches, haricots rouges, lentilles, haricots de soja

 

  • Les aliments qui apaisent le colon

bananes, myrtilles, framboises, pamplemousse, citron

carottes, céleri, haricots verts, pommes de terre, potiron, courgettes

pains et céréales sans gluten, riz, avoine, polenta, tapioca

lait et yaourts sans lactose, fromages de chèvre et brebis à pâte dure

tofu, sirop d’érable, mélasse.

Ceci est un des aspects à prendre en compte si on souhaite se soulager de l’irritabilité du colon.

Il y en a d’autres. Voici une compilation gourmande de trois semaines de détox du foie :programme gourmand

 

Cliquez ici pour lire la suite :  l’Aromathérapie et supplémentation du colon irritable 

 

1.

  

Comments

  1. merci pour le sujet

    je suis atteint de cette maladie aussi
    c’est que mon colon est sensible aux levures et sucres rapides

    j’essaie d’adapter un regime

  2. Bonjour

    J/´ai une douleur abdominale plus bas depuis 7 ans.
    Je suis souvent constipé et des fois il y a du sang dans mes selles. Des fois ca me fais vraiment mal et ca me fatigue.
    Je pense que cela à avoir avec le colon.
    Y -t il quelqu´un qui a souffert comme moi et pourrait me proposer une solution pour guerir la maladie?
    Que dois-je faire?
    Merci beaucoup pour votre aide

    Tia

  3. admin commenté:

    Tia, si je peux vous donner un conseil c’est de vérifier que vous ne souffrez pas d’une candidose chronique (allez voir mes pages sur le candida) et de lire aussi les pages sur les intolérances alimentaires. Ce que vous avez ressemble à de la rectocolite, et j’en parle aussi dans les pages sur le ventre.
    Bon courage,
    Cécile

    • Merci beaucoup Cécile.
      Je me suis renseigné sur le candidose ou rectocolite. J´ai oublié d annoncer ici que j´ai aussi des glaires qui sortent parfois dans mes selles. Peut on conclure que j´ai la rectocolite?
      Si oui, quelqu´un pourrait me proposer une solution pour celà?
      Merci
      Tia

      • admin commenté:

        Les glaires avec les selles sont impressionnantes…ça m’est arrivé. Elles tombaient par terre avant que je n’ai eu le temps de rejoindre les toilettes…je m’en suis débarrassée en faisant instinctivement une cure de jus de légumes (carottes, céleri, chou) et donc, en supprimant les produits à base de blé et à base de lait de vache. J’ai appris plus tard que les produits à base de blé et à base de lait de vache stimulent la production de mucus dans l’organisme et entretiennent l’inflammation.
        On peut avoir ce genre de symptomes et n’avoir que de la colopathie…c’était mon cas…et c’est peut être aussi le votre, mais il n’est pas tellement important de mettre une étiquette sur ce que vous avez : l’important ici est de vous aider à vous en débarrasser et le mieux c’est que vous supprimiez les aliments formateurs de mucus et que vous corrigiez votre état inflammatoire. Vous souffrez sans doute d’intolérances alimentaires et de candidose (elles sont liées), donc, jetez un oeil aux pages sur ces deux sujets, faites les tests, et mettez vous au régime!
        Vous allez être soulagée très vite.
        Bon courage,
        Cécile

  4. a beugin commenté:

    Bonjour,
    j’ai lu avec bcp d’attention plusieurs de vos articles, qui sont vraiment intéressants et surtout très instructifs. L’un en particulier me concerne : il s’agit de l’hydrothérapie du colon. Vous donnez une liste de quelques praticiens mais aucun ne se trouve dans ma région (bayonne – biarritz dans le dép.64). Comment puis-je trouver un bon praticien? Y a’til des écoles ou des formations plus sérieuses que d’autres?
    Par avance, je vous remercie de votre réponse, si cela vous est possible.
    Anne

    • admin commenté:

      Chère Anne,
      Là vous me scotchez parce que je ne m’y connais pas plus que ça…j’ai eu la chance en Chine d’en profiter beaucoup parce que ça y est très répandu, mais en France, tout ce que j’ai est cette liste. Ce que je peux vous suggérer d’autre c’est la méthode Xantis : vous vous procurez ça en ligne, c’est plutôt économique comparé à des séances en cabinet, et faisable chez vous. La différence est que l’avis et les conseils du spécialiste du colon sont toujours les bien venus…mais à défaut d’autre chose, c’est une très bonne alternative. Ou bien, vous faites comme moi et vous vous commandez, toujours en ligne, tout le matériel pour faire des irrigations chez vous! Mais j’ai tout fais venir des Etats Unis…

      • Cynthia commenté:

        Bonjour,
        J’ai lu tout vos échanges et je voulais vous faire part de mon histoire. Je souffre de constipation depuis 2 ou 3 ans deja. Avec plusieurs traitements et changements d alimentation, elle a considerablement dimunier mais il y a 1 mois et demi la constipation est revenu j ai eu de grosse difficulté a faire évacuer les selles acompagné de douleur au flanc gauche. j ai suivi un nouveau traitement et j vais aux selles plus souvent mais la douleur au flanc gauche est toujours existante. j’ai fait une radio demandé par mon docteur mais on y a rien trouvé, il m a juste donné du daflam et du skilax vu les symptomes k j ai decrits mais la douleur est toujours existante..

  5. Divxera commenté:

    Bonsoir, Merci pour toutes ces informations.
    Une petite chose, en début d’article, le miel est a évité et sur la fin, c’est un “aliment” conseillé. Dans le cas d’un colon irrité, faut-il le supprimer complètement ? Merci.

    • admin commenté:

      Et oui, vous savez cela varie avec les approches : il n’y a pas de solution miracle qui soit commune à tous. En début d’article je vous donne les aliments qui n’entretiennent pas l’irritabilité du colon, et en fin je vous parle d’une philosophie alimentaire à part entière visant à rééquilibrer votre organisme (et que ne concerne pas exclusivement le colon irritable…). C’est une approche générale mais qui peut convenir à beaucoup de cas.
      Le mieux est toujours de tenter d’individualiser votre approche au maximum, et donc de procéder par élimination: avez vous des intolérances, allergies, sensibilités alimentaires? Souffrez vous d’une surpopulation de candida albicans? De métaux lourds? Ce sont les premières questions auxquelles vous devez savoir répondre, et surtout, savoir pourquoi.
      Bon courage,
      Cécile

      • Divxera commenté:

        Merci de votre réponse.
        Gargouillement,aérophagie,gazs , selles moles voir diarrhée et spasmes/douleurs ne me quittent plus depuis 2 semaines.(PDS)poly Eosinophiles à 853 (VR:<320). Antibiotique spiramycine metronidazole il y a 1 mois. Douleurs apparus après 2 semaines arret antibio.
        Je vais commencé par une cure de jus carrotte.

        • admin commenté:

          Vous réagissez manifestement à des aliments. C’est bien de faire une cure de jus de carotte, mais ça ne réglera pas votre problème. Vous devez identifier ce à quoi vous réagissez et surtout, vérifier l’état de votre flore intestinale (je donne des tests dans les pages sur le candida qui vous facilitent la tâche : http://www.clubequilibrenaturel.com/candida-albicans/)
          De plus, si vos problèmes sont apparus après l’arrêt des antibios, ça sent la candidose…donc, ces pages vont vous aider à en savoir plus…

  6. salima commenté:

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces précieuses informations. Pourriez-vous m’indiquer quels légumineuses et quels légumes secs peut-on consommer au cours des 6 semaines de nettoyage ? Et pourquoi les pommes sont à éviter, habituellement, on dit qu’elles sont bonnes pour les intestins?
    Cdt

    • admin commenté:

      Chère Salima,
      Les pommes ne sont pas mauvaises, mais lorsqu’on se trouve dans une situation d’excessive réactivité du colon, les fibres de certains aliments peuvent être trop irritantes. C’est pourquoi la liste des aliments conseillés sont pauvres en fibres insolubles et donc plus doux, apaisants pour le colon.
      Si vous souhaitez vous nettoyer, sachez pourquoi : si c’est juste votre foie, et dans ce cas, toute les légumineuses sont à votre portée, ou si c’est pour vos intestins, et là, encore une fois, il s’agit de faire attention à ne pas les irriter encore plus, donc de choisir dans la liste des aliments conseillés que je donne en début de page.

  7. salima commenté:

    Merci de votre réponse, je voulais savoir quelles légumineuses en particulier peut-on manger si on a un problème aux intestins car dans votre liste ce n’est pas dit.
    Sinon, on peut boire du jus de pommes, ce n’est pas irritant pour les intestins ?

  8. admin commenté:

    Salima,
    Dans ma liste d’aliments irritants, il y a pois chiches, haricots rouges, lentilles, haricots de soja. Donc, vous pouvez consommer les autres légumineuses. Oui, vous pouvez boire du jus de pomme, sachant que c’est laxatif…Comme toujours, tout dépend du type de problèmes que vous avez. Les maux de ventre n’appellent pas tous les mêmes remèdes…

  9. kamel commenté:

    salut
    j’ai un probléme du colon est ce que il ya un meilleur medicament pour le colon …

  10. admin commenté:

    Cher Kamel,
    Un problème de colon est signe de déséquilibre émotionnel, souvent relié à la peur de manquer, à l’anxiété liée à l’argent. Il n’y a pas de médicament…il y a toute une attitude positive à adopter…et pour cela, rien de tel que de se détoxiifier, ne plus manger de viande par exemple, prendre soin de son foie, faire de l’hydrothérapie…
    Cécile

  11. johanne commenté:

    le lait de chevre es ce bon pour le colon érritable merci

  12. admin commenté:

    Chère Johanne,
    Ce qui est bon, c’est ce à quoi vous ne faites pas d’intolérance, de réactions immunitaires, donc, il n’y a pas de véritables généralités à adopter concernant ce qui est bon ou non pour le colon irritable. Personnellement, je préfère le lait de chèvre au lait de vache, mais ça n’empêche pas que je vais réagir, légèrement, mais tout de même, à n’importe quel lait animal…sauf si il s’agit de yaourts. Alors, essayez, vous verrez bien…

  13. Bonjour,
    Je suis allez voir un gastro qui ma dit que je souffre de colopathie peut être possible.
    Mes symptômes sont apparu depuis avril avec diahree le matin sensation de vidange, et nausées.
    Les nausées ce sont estompé mais les selles molles sont toujours la une fois le matin.
    J’ai perdu cinq kilos.
    J’ai des douleurs de colique nephretiques alors que ce sont pas des coliques. Uroscanne ras.
    Par moment j’ai l’impression que mon corp retient l’eau et d’autres jour je devient une vrai fontaine.
    Je ne travail plus peut être que sa y joue.
    Merci de votre soutien. Ah oui je n’ai que 24 ans j’envisage une hydrothérapie mais le gastro n a pas demander examen complémentaires.

    • admin commenté:

      Chère Adeline,
      une hydrothérapie n’est pas un examen! C’est une procédure thérapeutique très intéressante en cas de colopathie.
      Vous avez des symptomes qui font penser à plusieurs choses : le colon perméable et les intolérances-sensibilités alimentaires. A votre place, j’identifierai d’urgence quelles sont mes réactions alimentaires (pas chez un allergologue, il ne s’agit pas d’allergies). Voyez l’article que j’ai écris sur le sujet,
      Bon courage,
      Cécie

  14. grald commenté:

    bonjour,
    moi je souffre aussi de l’intestin irritable,avec pur principal symptome les flatulences…La prise de charbon,argile rien y fait.comment m’en sortir?

    • Une des principales causes d’intestin irritable sont les sensibilités alimentaires, associées à la candidose chronique. Il ne servira à rien de prendre du charbon végétal si vous continuez à consommer les aliments auxquels votre intestin réagit et qui entretiennent sont inflammation.
      Il me semblait être claire sur ce sujet dans mon article…
      Lisez les articles sur le candida, les allergies alimentaires et l’inflammation pour mieux comprendre ce que vous avez à faire.
      Cécile

  15. Bonjour Cécile,
    encore merci d’avoir pris du temps pour me répondre… Voilà je sais à peu près quel aliment ne plus manger,même si il me rèste plus grand chose dans la liste…suis confronté aux flatulences,diahrée,mucus et autres qui me pertubent tant…En 2008 l’exam de coproculture`a indiqué qu’il y avait présence de quelque candida sp,mais pas de germe pathogène…
    Je vais commencer la cure de jus de carotte,les choux,suis intolérant….et pour combien de temps?

  16. Tant que vous avez encore des symptômes…avec ce que vous avez, vous saurez très vite si vous allez mieux! A votre place je me lancerais dans le programme anti-candida. Vous avez tous les symptômes d’une magnifique candidose…et les analyses ne servent pas à grand chose dans le diagnostique. Il n’est pas nécessaire d’avoir des germes pathogènes pour subir une invasion de candida albicans! C’est là le problèmes. Les médecins s’attendent à tout prix à ce que vous ayez des sources pathogènes d’inflammation alors que dans le cas du candida, ça n’est absolument pas le cas.

  17. francine commenté:

    bonjour, je voulais savoir s’il est préférable de manger du riz complet ou du riz blanc en cas de colon irritable ?

  18. Chère Francine,
    C’est difficile à dire: si votre colopathie est entretenue par une candidose chronique (comme c’est souvent le cas) le riz brun est l’option à choisir. Mais il arrive que les fibres soient trop irritantes sur un colon inflammé. Ceci dit, le riz complet n’est sans doute pas aussi irritant qu’une assiette de crudités! Personnellement, j’évite le riz blanc pour des raisons d’apport nutritionnel, ce qui joue dans le combat contre l’inflammation. Je trouve plus logique de choisir le riz entier et de réduire les crudités en jus pour soulager l’inflammation.

  19. Marion commenté:

    Bonjour,
    Je souffre du syndrome du colon irritable depuis 10 ans. De galères en galères, j’ai perdu mon emploi a cause du fait que je doive sans arrêt me rendre aux toilettes,… C’est très difficile a vivre… Et j’ai porté une attention toute particulière a cet article car je me reconnais dans ces lignes…
    Je vais des à présent appliquer les conseils qui nous ont été donné ci dessus en espérant pouvoir reprendre une vie “normale”

    • admin commenté:

      Chère Marion,
      Aiii….comme je vous comprends et combien je suis désolée pour vous…Je suis bien contente que vous vous reconnaissiez, cela me donne la satisfaction de me sentir utile après en avoir tant bavé avec cette cochonnerie moi même! J’ai fini par envoyer balader les médecins qui n’y comprenaient rien. Les conseils que je donne ici sont ceux qui m’ont permis de m’en sortir, donc, ils devraient vous aider aussi.
      Par contre, je ne saurais trop vous conseiller d’identifier vos sensibilités alimentaires (indispensable pour réparer votre colon) et vous tester pour la candidose (grosse source de colopathie).
      Bon courage à vous et bonne chance,
      Cécile

  20. sandra commenté:

    Bonjour,
    je souffre depuis une quinzaine d’année d’une douleur sourde à droite, sous les côtes. Cette douleur s’accentue lorsque j’appuie dessus. J’ai passé un fécalogramme qui signale un léger ralentissement de la digestion, une tendance à la putréfaction, le reste correct. je suis très anxieuse, la réponse du médecin c’est “coloscopie”, alors qu’il me dit que c’est un problème fonctionnel. Je n’ai pas de diarrhée ou de constipation, ou alors vraiment légère. Je marche tous les jours. Quels conseils pourriez-vous me donner. Pourquoi un jour cette douleur apparaît elle et ne vous quitte plus ou de temps en temps mais pas de lein possible.
    Mille mercis.

  21. admin commenté:

    Chère Sandra,
    je ne vous cacherai pas que je n’approuve pas la façon dont les médecins font de la coloscopie une procédure banale. Si vous avez tendance à la putréfaction c’est qu’il y a des aliments qui ne sont pas digérés et qui pourrissent sur place. Cela est en général causé par une mauvaise activité enzymatique…voire, des intolérances et sensibilités alimentaires, qui sont faciles à identifier sans les risques pour le colon d’une coloscopie! Il faut aussi que vous considériez la candidose comme cause de vos problèmes, et tout ce qui y est relié.
    Je vous laisse vous tester et lire tout ce que j’ai écris sur le sujet :
    http://www.clubequilibrenaturel.com/candida-questionnaire/
    http://www.clubequilibrenaturel.com/sensibilite-intolerance-allergie-alimentaires/
    Bon courage,
    Cécile

  22. Charlène commenté:

    Bonjour,

    J’aimerais savoir, si l’on souffre uniquement de colon irritable (ballonnements, gaz, constipation) et pas d’autres symptômes, est ce possible d’avoir quand même un candida albicans ?
    Cela fait maintenant 5 ans que je souffre de ces symptômes et après scanner et coloscopie, rien d’anormal a été trouvé.

    Merci de votre réponse,
    Charlène

    • admin commenté:

      Chère Charlène,
      Je suis bien contente que vous me posiez la question, car la réponse est fondamentale : je ne connais pas de colon irritable qui ne soit pas lié à une candidose. Donc oui, si personne ne parvient à soulager votre colon irritable, mettez vous d’urgence au régime anti-candida, et surtout, investiguez vos sensibilités alimentaires! (scanner et coloscopie sont bien peu de chose à coté d’éliminer les aliments qui vous rendent malade).

      • Charlène commenté:

        Merci pour votre réponse rapide. Me conseillerez vous de faire plutôt le régime anti-candida ou bien le régime FODMAP ?
        J’espère en tout cas avoir un résultat car c’est beaucoup d’efforts pour rien si les symptômes ne disparaissent pas…

        Charlène

        • admin commenté:

          Charlène, le seul régime que j’ai testé (sur moi) est le régime anti-candida…
          Je continue à le suivre régulièrement avec toute ma famille pour nous prémunir contre l’inflammation.

  23. Anne Wolf commenté:

    Il y en a long à dire sur le sujet.
    Après toute la batterie d’examens habituels, (test d’allergie au lactose, au gluten, coloscopie avec biopsies) on m’a diagnostiqué un colon irritable avec 3 zones enflammées puis (gastrite, proctite etc..) puis renvoyée chez moi avec “rien à faire et c’est pour toute la vie”.
    Magnifique, combien d’années d’études pour cela? Pas même un conseil en nutrition!
    Bref, je suis allée voir une naturopathe et j’ai commencé à consommer 2 cuillères à soupe de pulpe d’aloé vera de très bonne qualité diluées dans de l’eau à jeun le matin, effet miraculeux
    et arrêt des crises qui duraient depuis plus de 6 mois, presque immédiat!
    J’ai également supprimé tous les produits laitiers qui entrainaient une réaction immédiate à savoir gaz et diarrhée dans la demi-heure.
    Hélas après 5 mois de calme et un presque retour à une alimentation “normale” (quoi que toujours sans lait ou presque), Re-crise et déprime car c’est fatiguant, angoissant par rapport à la qualité de vie dans l’avenir, chiant (c’est le cas de le dire) pour les gens avec qui on vit etc…
    De nouveau l’aloé vera calme bien l’estomac et le haut du tube digestif. Subsiste une proctite (diarrhée + sang et tension-douleur supportable localement) d’ou la question: quelle est la différence en un colon irritable et une rectocolite?

  24. admin commenté:

    Chère Anne,
    Il est toujours dommage de ne pas pouvoir profiter pleinement d’un traitement qui marche simplement parce qu’on oublie de considérer un aspect du problème ; ici vous n’avez été traitée que symptomatiquement. Quel traitement avez vous suivi pour votre rééquilibrage général? L’origine émotionnelle de vos troubles? Sans cela, pas moyen de retourner à une alimentation normale. Il ne suffit pas d’éviter les symptômes, il faut aussi déraciner et nettoyer ce qui a tout déclenché. La différence entre le colon irritable et une rectocolite est que l’un vient du stress et des émotions, l’autre aussi mais implique en plus l’auto-immunité.
    Encore du boulot…
    Bien amicalement,
    Cécile

    • Anne Wolf commenté:

      Merci beaucoup pour votre réaction,
      J’ai également pris diligence le soir + probiactiol sur les conseils de ma naturophate (je continue également maintenant).
      Ce n’est pas la première fois que je la voyais, j’ai déjà effectué un grand décrassage/équilibrage il y a environ 6 ans et continué ensuite à m’alimenter suivant ces nouvelles conduites (en gros recherche d’un bon équilibre acide-base), je ne fume pas, bois peu d’alcool, je bouge, je suis pianiste professionelle jazz (très thérapeutique aussi…), je suis heureuse en amour, en amitié, professionellement….Et je suis tout sauf quelqu’un qui effleure les situations, je suis quelqu’un d’engagé à tous niveaux.
      Ceci dit, j’envisage petit à petit l’investigation avec un psy et conçois parfaitement que le corps (même si la tête va bien) a sans doute “quelque chose à me dire”.
      Un conseil quant au choix du type de soutien/thérapie psy?

  25. admin commenté:

    Anne, tout dépend de où vous vivez…à moins de contacter à distance quelqu’un comme moi, je vous conseille de voir d’abord un hydrothérapeute (pour vos boyaux), un kinésiologue et un shiatsuki.
    Normalement, ça devrait suffire…
    Bon courage,
    Cécile

  26. Laura commenté:

    Bonjour,

    Je suis tombée sur votre site et j’en suis très heureuse. Je souffre de colopathie fonctionnelle depuis des années avec une alternance constipation et diarrhée. En décembre 2012, une douleur est apparue au niveau de mon colon sigmoïde et cette douleur a amplifié avec le temps. C’est une douleur quotidienne qui ne me quitte plus et depuis, j’ai des lumbago réguliers ou douleurs dorsales du côté gauche jusqu’à à ma hanche gauche. J’ai remarqué une constipation fréquente, des migraines régulières, une aggravation de la colopathie avec des intestins tendus et douloureux ,nausées , problèmes cutanés visage et coude ( acné et bouton eczéma sur les coudes),une fatigue chronique, irritabilité avec le temps, hémorroïdes internes et externe, rapport quasi impossible, ma vie est devenue un enfer!On m’a fait passer tout un tas d’examen : Echographie, Scanner, IRM, Rectoscopie, Cœlioscopie et Coloscopie .Chaque examen fut un véritable enfer notamment celui d’hier, ento IRM avec lavement à l’iode, j’ai eu les crises les pires de toute ma vie , j’étais pleine de sueur. .Mes crises sont comparables à des colites mais les médecins n’ont rien trouvé. A ce jour ,j’ai fait moi même des recherches après avoir fait une petite dépression, ma douleur amplifiant.J’ai été faire un fécalogramme et des test d’intolérance. Résultats : intolérance au lactose et levure de boulangerie , pas de candida ( test sanguin uniquement ) et pour le fécalo : digestion limite, vidange gastrique rapide,excès de fermentation et dosage anti trypsine fécale douteux. Le gastro ne croit pas en ses résultats et veut m’envoyer chez un professeur.
    J’ai commencé depuis un régime sans lactose et sans levure, je bois beaucoup plus, j’ai pris des pro biotique , deux cures de 2 moie et demie, j’essaie d’éviter le gluten ,le pain ,le sucre avec quelques écart j’avoue, des tisanes digestives et du curcuma mais je n’ai observé aucune amélioration au niveau de mon sigmoïde et la douleur est pire aujourd’hui depuis un lavement effectué hier lors d’un Ento IRM. L’irm révéle un fécalomme et une hyponique colique gauche.
    Pourriez vous me conseiller car je ne sais plus quoi faire pour améliorer mon état, je souffre le martyr ,mon état s’aggrave. je pense qu’avec tous ces examens, ma flore doit être perturbée !

    Bien cordialement,

    Une jeune mariée désespérée ..

    • admin commenté:

      Chère Laura,
      J’ai eu des douleurs similaires aux votres (c’est grâce à elles que j’ai découvert tant de choses sur la colopathie et les sensibilités alimentaires, puis la candidose)et deux choses m’ont sauvée la vie à cette époque : les jus de légumes et le jus Tahitian Noni. Lorsque votre colon est inflammé, ne mangez plus rien. La moindre fibre l’irrite, vous réagissez à plein d’aliments, alors mettez tout au repos avec ces jus. Conseil d’amie. Vous verrez.Votre douleur va disparaitre très vite. Commandez du jus de noni ici : http://morinda.com/fr-fr/share/shop/product_detail.html?pid=256208
      Prenez en d’abord 30 ml deux fois par jour, matin et soir, suivi de beaucoup d’eau, entre les deux prises, buvez des jus de légumes maison (évitez les fruits, surtout les oranges). Après deux jours, passez à 30 ml toutes les heures (suivi d’eau), et continuez à “manger” des jus de légumes maison. En moins d’une semaine vous devriez vous sentir considérablement mieux. A partir de là, vous pourrez voir plus clair et passer à du rééquilibrage avec des huiles essentielles, une autre alimentation, éventuellement un régime anti-candida.
      Tenez moi au courant,
      Cécile

      • Laura commenté:

        Bonjour Cécile,

        je vous remercie de m’avoir répondu si rapidement.
        Je vais commander ce jus et j’espère que cela fonctionnera aussi pour moi.
        Le truc c’est que cette douleur en + de ma colopathie dure depuis tellement lgt et ne faisant qu’amplifier, j’ai l’impression que je ne m’en sortirais jamais. Je suis arrivée au point de boiter légèrement de la jambe gauche, constiper et douleurs insupportable, je suis en arrêt depuis une semaine.
        j’ai consulté un nutritionniste qui m’a fait une ordonnance de complément alimentaire tel que du magnésium, du curcuma, un traitement pour détoxifier et un pour l’équilibre nerveux. Il souhaite que je réalise une coproculture et d’autres tests sanguins dont les vitamines.
        Je vous tiens au courant de mon état rapidement.
        Cordialement,

      • Laura commenté:

        Bonjour Cécile,

        je vous remercie de m’avoir répondu si rapidement et pour vos conseils si précieux.
        Je vais commander ce jus et j’espère que cela fonctionnera aussi pour moi.
        Le truc c’est que cette douleur en + de ma colopathie dure depuis tellement lgt et ne faisant qu’amplifier, j’ai l’impression que je ne m’en sortirais jamais. Je suis arrivée au point de boiter légèrement de la jambe gauche, constiper et douleurs insupportable, je suis en arrêt depuis une semaine.
        j’ai consulté un nutritionniste qui m’a fait une ordonnance de complément alimentaire tel que du magnésium, du curcuma, un traitement pour détoxifier et un pour l’équilibre nerveux. Il souhaite que je réalise une coproculture et d’autres tests sanguins dont les vitamines.
        Je vous tiens au courant de mon état rapidement.
        Cordialement,

  27. lu commenté:

    Au secours, on fait comment svp quand on a ce syndrome, le candida et des intolérances alimentaires …

    Merci…

    • admin commenté:

      On procède dans l’ordre : on identifie les intolérances, et on se met au régime anti-candida! c’est tout!

  28. Eva commenté:

    Bonsoir,
    Je souffre depuis une dizaine de jours de maux de ventre soutenus (brûlures se situant au centre du ventre) avec une alternance de constipation et diarrhées. Je suis dans une période de grande anxiété car j’attend les résultats d’un examen médical d’ici une semaine (gros nodule suspect sur la thyroïde). Que faire pour soulager mes douleurs? Je n’ai jamais eu d’intolérance mais suis de TPS en TPS contispée). Merci de votre aide

  29. Eva commenté:

    Bonsoir,
    Je souffre depuis une dizaine de jours de maux de ventre soutenus (brûlures se situant au centre du ventre) avec une alternance de constipation et diarrhées. Je suis dans une période de grande anxiété car j’attend les résultats d’un examen médical d’ici une semaine (gros nodule suspect sur la thyroïde). Que faire pour soulager mes douleurs? Je n’ai jamais eu d’intolérance mais suis de TPS en TPS constipée). Merci de votre aide

    • admin commenté:

      Chère Eva,
      Il y a une huile essentielle qui est particulièrement efficace pour soulager votre système nerveux et ses répercussions sur vos intestins, c’est l’angélique racine.
      Vous pouvez lui ajouter de l’HE d’encens, très bonne contre le trac.
      Mettez en quelques gouttes sur la face interne de votre poignet et respirez les le plus souvent possible.

  30. Eva commenté:

    Merci beaucoup, je vais essayer :)

  31. I peruse this paragraph entirely regarding the resemblance of maximum recent and previous technologies, it’s noteworthy story.

Laissez un commentaire

*