December 22, 2014

Le lupus : le reconnaitre et le soulager naturellement

lupus

 

Le lupus : une maladie chronique et auto-immune

Le lupus, une maladie ” auto-immune”?

Cela signifie que le système immunitaire de la personne affectée va attaquer ses propres tissus. Cette attaque va se manifester par une inflammation de la peau ( le visage doit se couvrir d’une trace rouge qui fait ressembler à un loup…d’où Lupus), des vaisseaux sanguins et des articulations et provoquera une sorte de dermatite aussi bien sur la poitrine, que sur les bras, les épaules, les mains …en fait, n’importe où sur le corps.

Les experts ne savent pas encore exactement à quoi c’est dû, on pense à un virus non identifié, à une possible hérédité (les femmes asiatiques sont plus touchées) et aux hormones sexuelles.

Il y a deux sortes de Lupus : le lupus érythémateux disséminé (SLE) et le lupus érythémateux discoîde (DLE).lupus

lupus

  • Les premiers symptômes du SLE : arthrite avec inflammation des articulations, puis éventuellement une fièvre soudaine qui sera suivie par l’inévitable irruption rouge sur les joues. On peut aussi souffrir d’aphtes dans la bouche, voir la gorge.

Il y a toute une liste d’autres symptômes qui peuvent s’ajouter à la première, on ne va pas tous les détailler, par contre, il faut noter que 50% des patients de LES souffriront de néphrite (inflammation des reins). Dans les cas les plus sérieux, le cerveau, les poumons et la rate peuvent être affectés, ainsi que le système nerveux central (avec psychoses, paralysie, amnésie, dépression, maux de tête etc…).

  • Le DLE n’est pas aussi grave, il se manifeste plus par l’irruption sur les joues et le nez (en forme de papillon) qui donne une tête de loup ! On trouvera surtout des lésions sur le cuir chevelu, les oreilles, sous forme de petites cloques jaunâtres : elles laissent des cicatrices en disparaissant.

Dans les deux cas, il y a des périodes de crise et des périodes de rémission, sachant que l’exposition aux ultra-violets peut déclencher une crise.

Pour être certain de diagnostiquer le Lupus, 4 de ces 8 symptômes doivent être identifiés :

 

- cellules anormales dans les urines

– arthrite

– éruption en forme de papillon sur le visage

– faible densité en globules blancs, faible densité en plaquettes,

– aphtes dans la bouche

– psychose

– sensibilité au soleil

– présence d’un anticorps trouvé dans 50% des personnes atteintes de Lupus

lupusAlors, quels sont les recours ?

Classiquement, si le Lupus n’est pas grave, on va vous donner de quoi atténuer vos symptômes avec de l’Ibuprophen, de l’aspirine, des crèmes à la cortisone…. Et si c’est un Lupus grave, on vous mettra sous perfusion de corticostéroïdes, d’immunodépresseurs…

Il s’agit de vous sauver la vie, même si les corticostéroïdes rendent plus sujets aux infections, à la hausse de pression artérielle et à l’ostéoporose. Les immunosuppresseurs accroissent aussi les risques d’infection, affaiblissent le foie, favorisent la fertilité et augmentent les risques de cancer.

Il y a aussi, pour les cas moins graves, les corticostéroïdes en crème, les stéroïdes oraux, et les médicaments anti-malaria comme par exemple le Plaquenil qui donne des problèmes de vue et d’affaiblissement musculaire.

Pour ceux qui ne veulent pas intoxiquer encore plus leur organisme (alors qu’il n’est déjà pas au beau fixe…), il y a les solutions naturelles.

lupusLes solutions naturelles au Lupus

lupusJ’ai entendu parler d’une plante, le kalawalla , qu’on trouve en Europe sous forme de médicaments(Difur, Leucostat. ) et qui a la propriété de réguler le bon équilibre de cellules T qui attaquent les tissus.

Sinon, de plus en plus d’études montrent l’efficacité d’un traitement antifongique cohérent pour faire diminuer voir disparaitre le Lupus.

Vous pouvez soit prendre des médicaments pharmaceutiques qui risquent de vous donner des effets secondaires et qui peuvent vous être contre indiqués, ou bien vous lancer dans quelques semaines d’un programme anti-fongique complètement naturel comme celui-ci

Il s’agit de nettoyer votre organisme et de rétablir une immunité fonctionnelle.

J’ai cependant quelques recommandations nutritionnelles et un peu d’aromathérapie à ajouter pour donner de la cohérence au traitement :

Ce qu’il faut prendre en priorité :

  • - De la racine de réglisse en infusion peut fournir des résultats comparables à ceux des immunodépresseurs, sans les effets secondaires, mais pas plus de sept jours de suite. N’en prenez pas si vous avez une pression artérielle élevée.
  • - L’ail, l’oignon et les œufs contiennent du sulfur, très utile pour aider à la réparation des os, du cartilage et des tissus conjonctifs.
  • - Des oméga3, pour prévenir l’arthrite et protéger la peau
  • - De l’ananas frais pour sa bromelaine qui aide à réduire l’inflammation (inutile si vous prenez du jus Tahitian Noni)
  • - Du fer, mais surtout pas sous forme de supplément qui va contribuer à la douleur, à l’inflammation et à la destruction des articulations. On trouve du fer dans les fruits secs (figues, dates, amandes, noix etc …), le foie, le tofu, les légumes secs., la mélasse .
  • - Des fibres issues de grains complets tout en évitant le blé en général, des légumes verts frais, des fruits non acides (pas d’agrumes).
  • - De l’huile d’olive et de colza de première pression à froid , des sardines
  • - Des jus de fruits et de légumes frais, surtout le mélange carotte-céleri pour soutenir les reins.
  • - Consultez mes recettes au tofu pour vous aider à vous passer de viande sans trop souffrir…

lupusCe qu’il faut éviter :

Le sucre, le sucre et encore le sucre.

Les mauvaises huiles, les fritures, les produits laitiers, les viandes rouges, la caféine, le sel, le tabac, et un groupe de légumes : pommes de terre, aubergine, tomates, poivrons, parce qu’ils contiennent de la Solanine, substance qui contribue à la douleur et à l’inflammation.

 

Aromathérapie du Lupus

lupus

Pour les applications locales sur adultes : 5 gouttes d’huile essentielle au total dans une cuil à soupe de base (huile ou gel d’aloes)

Pour les applications locales sur enfants : 3 gouttes d’ huile essentielle dans une cuil à soupe de base

Pour les bébés : 1 goutte d’huile essentielle dans une cuil à soupe de base

Pour tous les détails, lisez Le mode d’emploi des huiles essentielles.

 

  • - Contre les douleurs articulaires, massez vos articulations avec le mélange suivant : dans 5 ml d’huile de base, faites tomber

– 3 gouttes l’huile essentielle de camomille romaine

– et 2 gouttes d’huile essentielle de Ciste ladanifère, la meilleure pour les maladies auto-immunes.

  • Pour  traiter la peau : soulagez les démangeaisons avec du gel d’aloes additionné d’arbre à thé, de camomille bleue (ou marocaine) ou d’Achilée et de Palmarosa.
  • Pour soutenir le système immunitaire, massez vous le ventre avec de l’huile essentielle de Palmarosa, d’épinette noire, de Ravensara et de citron.
  • Pour garder le moral et pour dormir : massez vous le ventre et la poitrine avec de l’huile essentielle de Litsée citronnée, de Mandarine, de Néroli et de Lavande officinale.

Allez plus loin dans le traitement de votre lupus, consultez les pages sur l’inflammation ici.

Et si vous avez un témoignage à partager, c’est le moment d’en faire profiter les autres lecteurs du club…

  

Comments

  1. raja commenté:

    je suis atteinte d’une néphropathie lupiqe classeIV après la naissance de mon deuxième enfant agé de7ans.On a découvert que ma maladie était en sommeil depuis l’age de 12ans ,à ce moment j’avais une allergie à la chaleur,je ne pouvais ni marcher ni courir ni jouer ni nager à la plage car tout simplement mon corps commence à doubler de volume à cause des boutons avec des démangeaisons partout ,je sentais ces symptomes à l’intérieur et c’était la panique, je ne pouvais plus respirer,mes parents m’emmènent aux urgences pour m’injecter des anti-allergiques et comme traitement ZIRTEC 1g /1fois /jour. ma souffrance s’est allongée juste aprés mon mariage, mon allergie s’est accentuée toujours sous ZIRTEC. Ma première grossesse était plus ou moins difficile ,je me grattais tout le temps,surtout en été ,mon corps ressemblait à une bombe qui cherche à exploser,meme avec ZIRTEC,mon corps triplait de volume et c’était affreux,je restais toute une semaine avec ce volume pour enfin trouver mon visage normal ainsi que le reste de mon corps.Un mois après la naissance de mon deuxième,c’est l’horreur,une très forte poussée et une paralysie de toutes mes articulation alors que j’allaitais mon bébé au sein,je souffrais le martyre. A l’hopital ils m’ont préscrit DOLIPRANE1000mg. en plus une chute de cheveux, anorexie, insuffisance rénale aigue et la liste est longue.J’étais hospitalisée pour une biopsie et le résultat était fatal,6 mois d’Andoxan une chimio douleureuse,des nausées à la langueure de la journée,un moral à zéro en voyant mes enfants de loin sans pouvoir les embrasser et les serrer contre moi ,de loin derrière une vitreje les voyais chouchoter mon nom. Jour aprés jour, je suis habituée à cet étranger qui m’habite,je prenais ce traitement me rassure en un mot:hyzaar,aspégic,lescol,plaquénil et cellcept500mg, au moins je verrais mes enfants grandir. J’ai fais depuis 3ans une ligature ,et maintenant je suis rassurée tant que mon médecin traitant m’a interdit une nouvelle grossesse pour éviter une autre poussée qu’on ne sait pas sa force.Je me porte superbin meme si je suis assise sur la crète d’un volcan en mouvement. Le mystère de cette magma me laisse toujours en veille.

  2. lola commenté:

    bonjour, moi j ai ete diagnostique d un lupus cutané il ya peu je pensais a des allergies au soleil mais dernierement mes boutons restaient jusqu a 3 semaines sur mon visage.par contre ce qui m etonne c’est que je n’ai pas le fameux masque de loup dans mes exams sanguins il n ya rien mais sur la biopsie il dise dans la conclusion que c’est compatible avec le lupus cutané est ce vraiment ca? et pour insister c est pluss des boutons que j attrappe.si quelqu un peut m’aider merci beaucoup

    • randa commenté:

      bonjour j’espère que vous pouvez m’aider et me donner une bonne solution sincèrement je vie plus normae depuis que j’ai eu le lupus cutané il ya 2ans es j’ai 26 ans je suit pas le plaquinil par ce que je me sans pas bien avec alor je suit rien je travaille pas par ce que je sent une fatigue terrible trouble de sommeil les douleurs des muscles toujour les maux de tête mal du transpiration les bêtement du coeur la j’ai mal a mes yeux et bien sur des plaques sur mes cheveux lure qu’il repousse jamais j’ai suivie avec une dermatologue mais rien a changer et j’ai des petit tache sur les visage et des petit bouton sur tout le corps vraiment je n’ai plus d’argent pour aller chaque fois faire des analyses ext.. alor svp si tu peux m’aider avec des soulution je peux rien faire toujour chez moi c’est rare qu’on je sort je suis toujour faible et un peux nerveuse je suis fatiguée aavec ma vie comme ca urgent aidé moi

  3. admin commenté:

    Chère Lola,
    IL y a plusieurs catégories de Lupus. J’ai vécu plusieurs années en Chine où j’en ai vu pas mal, dont une voisine qui en a beaucoup souffert. Je n’ai pas encore vu de manifestation cutanée seule dans le lupus: il y a vraiment tout un assortiment de symptomes d’inflammation qui l’accompagnent…mais dans tous les cas, je crois que la seule façon logique de s’en défaire, c’est d’avoir une approche holistique de rééquilibrage : aller contre tout ce qui peut entretenir l’inflammation (candida, alimentation, toxines), réétablir l’équilibre interne pour relancer les capacités qu’a le corps de se nettoyer et régénérer tout seul.
    Allez faire un tour sur les pages consacrées au système immunitaire et à l’inflammation…
    Bien amicalement,
    Cécile

  4. Elodie commenté:

    Bonjour,
    j’ai rencontré un loup il y a quelques mois, il s’est visiblement installé un peu trop confortablement dans ma foret, plusieurs de mes organes sont atteint, les reins très sévèrement, du coup je suis sous injection d’endoxan toutes les deux semaines, plus cortisone a forte dose tout les matins, étant persuadée que l’alimentation est notre première médecine, j’ai fait des recherches jusqu’à arriver a votre site, je viens de commander “l’équilibre anti candida” mais j’ai quelques questions..J’ai fait le test de la salive plusieurs fois, il fut positif deux fois sur trois, je décide donc de me purifier avec le programme anti fongic, mais il me parait important de suivre aussi un régime alimentaire anti inflammatoire, je crois qu’il faut donc exclure en plus tout les produits laitiers, ainsi que les fruits secs, est ce vrai? qu’en est il de l’huile? des farines? tout cela est bien compliqué… De plus je me demande si le traitement médical que je suis ne risque pas d’interférer sur mon régime et de tout gâché? je ne pense pas pouvoir arrêter tout de suite, selon les médecins, le loup est trop vivace… de plus je prend la cortisone depuis plusieurs mois et quoiqu’il arrive il faudra diminuer la dose progressivement. je suis prête a me lancer dans ce régime, sans sel qui plus est… mais il est vrais que la tache parait difficile au regard de tout ces aliments interdits, je veux bien quelques conseils pour mieux enlever quelques quenottes a ce loup affamé…
    Bien a vous.
    Elodie

    • admin commenté:

      Chère Elodie,
      Dans le cas du Lupus, plus vous combattrez l’inflammation, mieux ça ira.
      Il est vrai qu’avec de la cortisone vous n’avez pas beaucoup de chances de vous défaire du candida, mais le régime ne peut que vous aider à éliminer des aliments qui entretiennent cette fichu inflammation. Arrêter le sucre c’est souvent impressionnant de résultats!
      A votre place, je ferais une cure de jus de noni. J’en ai fais prendre à une jeune femme atteinte de lupus qui souffrait trop, et ça a bien marché. Ca peut vous aider à arrêter la cortisone!
      Bon courage
      Cécile

  5. Elodie commenté:

    Juste un oubli : que pensez vous du soja, lait de soja, tofu, yaourt au soja.. et au sujet des céréales dans ce contexte? merci d’avance et cordialement…
    Elodie

    • admin commenté:

      Elodie, je n’ai rien contre les produits à base de soja…par contre, en ce qui concerne les céréales, n’utilisez que des produits non transformés.

  6. inaya commenté:

    Bonjour
    Je suis atteinte d’un lupus diagnostiqué depuis deux ans, j’ai 33ans et je souffre aussi d’acné légère mais depuis un ans d’autres taches apparaissent aussi sur mon visage qui me laisse de vilaine cicatrices et sont de couleur rouge foncé violette sur les joues et ne parte pas même avec le temps…
    étant interdit de laser peeling dermabrasion etc.. je ne sais plus quoi faire pour faire disparaître ces cicatrices/taches.
    existe t ‘il qq chose une methode semblable au lazer ou peu être plus douce mais efficace pour des personnes lupique comme moi ? Merci bcp je suis désespéré de n’avoir aucune aide ni informations nul part ..

    • admin commenté:

      Chère Inaya,
      Avez vous suivi le protocole dont je parle dans mon article? Je comprends que vous ayez envie de soulager votre peau, mais ne croyez vous pas que vous devriez vous attaquer à la bête d’abord?
      Contre les cicatrices, l’aromathérapie marche bien (je le fais à la clinique). Mais il faudrait que je vois de quoi il s’agit…Si vous pouvez me rencontrer sur skype, nous pourrions voir cela ensemble…
      Cécile

  7. patricia commenté:

    bonjour,
    depuis 4 mois j’ai des taches qui sont apparues, on a cru à un pytoriasis, vu la durée, on m’a fait une biopsie, suspicion de lupus on demande une biopsie phosphorescente pr diagnostiquer le lupus, le résultat arrive: négatif! mais on me parle tjs de lupus cutané, je ne comprends plus rien du tt, en plus ma prise de sang est impeccable à part du cholestérol, je ne sais que croire, je vois un professeur lundi..;si vous pouviez m’éclairer car je suis totalement perdue…
    merci!
    Patricia

    • admin commenté:

      Chère Patricia,
      Il y a bien des cas où rien ne se voit à la prise de sang! Vous savez, les standards établis par la médecine occidentale ne sont par forcément révélateurs de tous ce qu’il y aurait à prendre en compte…
      Gardez à l’esprit que l’important est de soigner l’inflammation. Si ça ne vous demande pas trop d’effort, suivez les conseils que je donne dans cet article. Il ne s’agit pas de prendre des médicaments, qui quoi qu’il arrive, ont des effets secondaires. Il ne s’agit que de vous réguler et détoxifier. Cela risque de donner des fruits…essayez!

  8. liberty commenté:

    bnjr,
    il y a 13ans que j’avais en lupus ,mais c’est juste cutanéé jetait toujours sous la surveillance dermatologique ;alors le mois de novembre 2013 jai fait tout un bilan apres il a trouve que la protenurie des urines etait élevé directement il ma envoyé chez un néphrologue apre l’histoir de l’hospitalisation ainsi une biopsie renale maitenant les resultat de cett derniere ma exeigé de mettre sous traitement d’injection endoxon ce mois prochain aout;je ss maigre j’ai 53kg 65 de taill, sincèrement je ss vraiment peur surt avec ces effets indésirable chutes de cheveux je veut vraiment un conseil pour m’aider pesychologiquement afin que j’accete cette derniere
    merci bien d’avance

  9. pardon j’ai oublie de vous dire que j’ai trente ans maintenant

    • admin commenté:

      Chère Liberty, tout ce que je peux vous proposer c’est de profiter de mes consultations en ligne…
      Cécile

  10. merci de me repondre
    mais je veux savoir es ce que vous allez m’aidée pour facilité la repousse de mes cheveux j’ai pas bien compris svp je veux une explication sur votre consultation
    pardon et merci de votre aide je ss perturbée

  11. Evy commenté:

    Bonjour,
    J’ai lu quelques commentaires qui m’ont incité à en laisser un à mon tour. Depuis 2011, j’ai découvert que j’avais un lupus, mais je pense que je couvais depuis bien des années, soit environ 10 ans; Cà n’a jamais été diagnostiqué. Je me sentais si mal, et ma peau quel état ! je me disais en me regardant dans le miroir, je ne sais pas ce que j’ai mais je sais que c’est gros…
    Effectivement il a fallu beaucoup d’analyses pour le diagnostiquer (je précise que je suis d’origine antillaise, je vis en Guadeloupe et c’est lors de mon retour en 2010 que ça c’est déclenché, notamment par une hémorragie par la bouche dont la cause n’a jamais été trouvé jusqu’à aujourd’hui, sauf que ce jour-là j’avais été me baigner dans une source d’eau chaude). Depuis 2 jours je réfléchis, et j’ai pris la décision d’arrêter le traitement (cortisone, méthotrexate, vitamine D, spéciafoldine) et de me soigner par le plantes. Le traitement est contraignant, j’avais arrêté pendant 6 mois, mais je souffrais tellement, que je l’avais recommencé; septembre prochain fera 1 an de reprise, mais je ne vois pas de résultats, je suis sujette à toutes sortes d’allergies, ma peau est sombre, sans éclat, elle ne réagit plus aux crèmes et soins. Mais ce qui me motive plus pour l’arrêt du traitement c’est la sensation de tristesse que je ressens, de déprime, d’irritabilité et je sens que c’est lié à la maladie, en plus je suis en pré-ménopause, ça ne risque pas d’améliorer la situation ! et pour couronner le tout, j’ai attrapé le chycungunia qui sévit aux Antilles, vu les effets de ce virus sur l’organisme alors je ne souhaite pas à quelqu’un qui à un lupus de l’attraper ! Merci pour l’information pour l’effet du sucre sur l’inflammation, j’avais délaissé le sans-sucre sans-sel, je vais faire attention maintenant. Cordialement.

  12. Laurence commenté:

    Bonsoir Cécile,
    depuis trois ans que mes problèmes ont commencé (douleurs articulaires, doigts gonflés,…), avec des périodes de rémissions, on a finalement fini par me dire que j’avais le lupus (LSE). J’ai commencé le traitement prescrit par mon rhumatologue il y a 6 jours: plaquenil (200 mg/jour).
    J’Aimerais cependant essayer de m’aider moi-même au moyen de méthodes naturelles. Et là j’en profite pour dire MERCI pour votre site!
    Je ne sais pas s’il est conseillé de faire le programme anti-fongique que vous proposez en même temps que le traitement pharmaceutique? Qu’en est il également du Kalawalla, du jus de noni et de l’aromathérapie??
    Quand vous dites d’éviter le sucre…. C’est difficile ca non, car il y en a un peu partout….? J’Ai récemment découvert le Xylitol, sucre de bouleau, mais je ne sais pas encore très bien l’utiliser.
    Merci de vos précisions et conseils.

    Amicalement, Laurence

    • Chère Laurence,
      Voilà ce que je ferais à votre place : me débarrasser d’une très probable candidose (à la source de votre inflammation et de vos problèmes d’immunité), donc, suivre mon programme anti-fongique, même en prenant ces satanés médicaments!
      Coté sucre, suivez les conseils que je vous donne dans le programme pour vous en débarrasser.
      Mais surtout agissez, parce que les médicaments ne sont pas la solution.
      Bien amicalement,
      Cécile

  13. Laurence commenté:

    Merci Cécile de votre réponse. Cependant je ne comprends pas bien le rapport entre le lupus et la candidose, de facon générale. Je ne souffre pas de mycoses. Je n’ai pas de démangeaisons, suis-je donc quand même concernée par la candidose?
    Merci d’éclairer ma lanterne…
    Amicalement,
    Laurence

    • Laurence, s’il suffisait d’avoir des mycoses pour souffrir de candidose! Sachez que tous les autistes en souffrent, les enfants atteints de TDAH, les cancéreux, les eczémateux, les fibromyalgiaques, les obèses, les diabétiques, les dépressifs etc…la liste est longue! La mycose n’est qu’une manifestation externe de la candidose. La plupart du temps, on en souffre sans le savoir…Il y a candidose dès qu’il y a dysbiose intestinale, donc, déséquilibre entre les bonnes bactéries de la flore intestinale et les autres. Les garçons qui ont de l’acné ou qui son colopathes souffrent de candidose et n’ont pas pour autant d’infection fongique externe. La candidose est ce qui entretien votre inflammation interne. Faites le test de la salive dont je parle sur cette page: http://www.clubequilibrenaturel.com/candida-albicans/, répondez au questionnaire ici : http://www.clubequilibrenaturel.com/candida-questionnaire/
      et vous en saurez un peu plus sur ce qui entretien votre lupus.

  14. bonjour ,j’ai un lupus ,depuis 2 ans ,j’ai fait un traitement de plaquenil pendant 7 mois ,une crème a base de cortisone tout les soir ,mais je ne voie pas de résultat ,j’ai des douleurs dans les bras au articulation , les doigts , j’ai l’impression de ne plus avoir de muscle , je pense que mon dermatologue ne prend pas cette maladie au sérieux, dite moi ce que je peu faire de plus ,car je supporte plus cette maladie je stress beaucoup ,je suis déjà quelqu’un de très nerveuse je fait des crise de tétanie , cordialement Annick .

  15. christian commenté:

    Bonjour j ai un lupus chronique depuis l age de 12 j en ai 43 j ai le papillons de temps en temps y a t il un médicament ou pommade qui puisse me faire disparaître les rougeurs et les boursouflures
    Cordialement

Laissez un commentaire

*