IMG_0361

La maladie de Lyme en France (Boréliose) est un veritable problème parce que non seulement elle est mal diagnostiquée, mais est très mal soignée.

Cette maladie transmise par des tiques porteuses de la bactérie Borrelia Burgdorferi est de plus en plus révélée en Alsace et dans le Centre de la France grâce au grand nombre de forêts humides qui vivent dans ces régions.régions touchées

Pour vous donner une idée, on estime à 12 ou 15000 les cas déclarés en France, ce qui n’est pas exhaustif car nombreux sont ceux qui ignorent qu’ils ont cette maladie.

Des symptômes communs à d’autres maladies plus connus

En effet, si la piqure n’a pas été détectée et soignée dans les jours qui suivent, l’infection évolue et provoque des symptômes qu’on attribuera à d’autres maladies chroniques telles que

  • Syndrome de fatigue chronique
  • Fibromyalgie
  • Sclérose en plaque
  • Lupus
  • Maladie de Parkinson
  • Arthrite rhumatoide
  • Dépression/ Anxiété
  • Maladie d’Alzheimer

 

La maladie de Lyme est souvent ignorée

Il n’est pas rare que les malades soient baladés de médecins en spécialistes avant de tomber sur celui qui aura la présence d’esprit de recouper les symptômes avec ceux de la maladie de Lyme.

Il faut dire que la tique est parfois bien difficile à trouver car elle peut transmettre la bactérie à n’importe quel stade de sa croissance, depuis la larve jusqu’à l’insecte.tic lyme

Donc, non seulement la tique est difficile à détecter, mais les médecins n’ont pas souvent le réflexe d’y penser, souvent par méconnaissance de la maladie et de ses symptômes, les tests dont ils disposent ne sont pas fiables, ce qui ne facilite pas sa détection.

Non soignée, la maladie progresse en problèmes plus graves potentiellement mortels, et si elle est identifiée, la France n’a que des antibiotiques à offrir, qui eux non plus n’offrent pas une solution radicale.

La maladie de Lyme, sexuellement transmissible

Ici, aux Etats-Unis, de nombreux médecins spécialisés dans le traitement de la Boréliose vont même jusqu’à penser que l’infection peut être passée d’une personne infectée à une autre par contact sexuel de même que du placenta vers le bébé, in utéro.

Les symptômes :

Le premier symptôme de la maladie de lyme peut être une irruption étendue qui peut ressembler à un œil de bœuf. maladie de lyme

 

Cette irruption peut persister de 3  à 5 semaine après la transmission de la maladie et peut avoir un diamètre allant de 2 à 24 cm.

Parallèlement, d’autres symptômes peuvent s’ajouter :

  • Des douleurs articulaires,
  • des frissons,
  • de la fièvre
  • et de la fatigue.

Au fur et à mesure de l’évolution, les symptômes vont évoluer en

  • fatigue sévère,
  • cou douloureux,
  • insensibilité des extrémités avec parfois des picotements,
  • des maux de tête,
  • les articulations douloureuses qui enflent,
  • des déséquilibres cardiaques et cognitifs.

Il faut savoir que si elle est détectée assez tôt, les antibiotiques peuvent complètement guérir une infection aiguë de maladie de Lyme.

Par contre, si la bactérie voyage dans la circulation sanguine et colonise de nombreux tissus du corps, son traitement sera d’autant plus compliqué.

Le dépistage de la maladie de Lyme

Concernant le dépistage, Christian Perrone, chef du département des maladies infectieuses à Garches reconnaît que la sérologie n’est pas suffisante pour diagnostiquer la maladie de Lyme.

En fait, le test ELISA qui est utilisé en France, ne prend pas en compte la découverte des nouvelles souches de la maladie.

Et personne ne vous prescrira des antibiotiques sans la confirmation de l’infection…

 

Agir, malgré le doute

Dans le doute, quoi faire ?

Voici ma suggestion :

Les huiles essentielles sont de puissants agents anti-bactériens, capables de s’attaquer à des bactéries résistantes aux antibiotiques comme un staphylocoque doré. Mais surtout, elles ont l’avantage de ne pas fonctionner comme un médicament et ne vont pas provoquer de déséquilibres collatéraux comme c’est le cas avec une forte antibiothérapie, qu’on ne va pas vous donner si vous êtes bien portant.

Alors, en cas de doute, vous pouvez, sans hésitation, mettre toutes les chances de votre coté en adoptant un traitement fortement anti-bactérien entièrement naturel, donc sans conséquences graves, et rien à regretter  si finalement votre infection n’était pas due à la maladie de Lyme.

Vous n’avez rien à perdre, et tout à gagner. Au pire, vous profiterez simplement des autres propriétés équilibrantes des huiles qui entrent dans la composition du traitement…

 

Le traitement aromatique de la maladie de Lyme

thymus vulgaris

Il existe un médicament très efficace que l’on donne à ceux chez qui l’antibiotique n’a pas agit : c’est le Tic Tox, vendu en Allemagne.

En Juin, Principes de Santé en parle dans un article sur la maladie de Lyme et nous révèle les principaux ingrédients actifs du Tic Tox, interdit en France.

Mais rien ne vous empêche de vous préparer votre mélange maison….

Ce que je vous propose est une crème antibactérienne- antiparasitaire (pour adulte) à appliquer sur la région à traiter, et des suppositoires pour travailler en interne.

C’est tout simple à préparer.

La crème antibactérienne et antiparasitaire :tea tree

Il vous faut un pot de crème vide qui contienne 100ml.

Vous le remplissez pour moitié de gel d’aolé véra et d’huile de Tamanu.

Puis vous lui ajoutez :

  •  5 gouttes d’HE de Satujera Montana
  • 15 gouttes d’HE de Thymus vulgaris à linalol
  • 30 gouttes d’HE de Cymbopogon martinii
  • 30 gouttes d’HE de Melaleuca alternifolia
  • 20 gouttes d’HE d’Origanum majorana

Mélangez bien et étalez aussi souvent que vous voulez sur la lésion.

 

Suppositoires (à partir de 10 ans) :suppos

Dans un sachet congélation, versez 100 ml d’huile de coco non raffinée, bio.

Faites y tomber :

  • 40 gouttes d’HE d’Origanum majorana
  • 50 gouttes d’HE de Melaleuca alternifolia
  • 10 gouttes d’HE d’Eugénia caryophyllus

Fermez le sac et mettez au frais le temps que l’huile de coco raffermisse.

Il vous suffit d’en couper des morceaux, d’en prélever un et de l’utiliser comme suppositoire le soir avant d’aller au lit, à raison d’un tous les soirs pendant deux semaines ou jusqu’à l’amélioration des symptômes.

Ce sont des dilutions pour adulte. Pour un enfant ou un bébé, appliquez les ratios de dilution décrits dans le mode d’emploi des huiles essentielles.

 

Pour protéger un animal ou un humain des tiques, porteurs ou non de Lyme, une formule à pulvériser un peu partout (sauf sur les zones sensibles)

1/4 litre de vinaigre blanc,

1/2 litre d’eau,

2 cuil à soupe d’huile d’amande douce,

20 gouttes d’HE essentielle : citron, eucalyptus radiata, menthe poivrée (panachées si possible)

Bien secouer et pulvériser sur les vêtements, les animaux (dos, pattes, ventre)

 

vignette coaching S

Inscrivez-vous au Club Equilibre Naturel!

 

Incoming search terms:

  • borréliose traitement naturel
  • huile essentielle lyme
  • titox et borrelia
  • lyme sclerose en plaque avoir un bebe
  • suppositoire huile de coco
  • lyme cécile ellert
  • recette tic tox
  • lamaline suppo
  • huile essentielle pour piqure se tick
  • lyme aromathérapie